Grands Crus d'Al­sace

L'Ap­pel­la­tion d'Ori­gine Protégée "Al­sace Grand Cru" est confé­rée à des vins sa­tis­fai­sants à des contraintes de qua­lité par­ti­cu­liè­re­ment sé­vères, no­tam­ment en ma­tière de dé­li­mi­ta­tion des ter­roirs, de ri­chesse naturelle, de dé­gus­ta­tion d'agré­ment...

L'éti­quette pré­cise obli­ga­toi­re­ment, outre le cé­page (seuls le Ries­ling, le Ge­wurz­tra­mi­ner, le Pi­not Gris et le Mus­cat sont ad­mis), le mil­lé­sime et l'un des cin­quante et un lieux-dits dé­li­mi­tés pou­vant bé­né­fi­cier de cette ap­pel­la­tion. Tout au­tant que le cé­page, c'est l'em­preinte du ter­roir qui fait de chaque "Al­sace Grand Cru" un vin unique.

Ac­tuel­le­ment, le Châ­teau d’Or­sch­wihr pos­sède cinq Grands Crus, répartis entre Wes­thal­ten et Thann, com­por­tant une grande va­riété de sols. Ils nous per­mettent l’éla­bo­ra­tion de vins de ca­rac­tère aussi va­riés que ty­pés.

Kessler

Au Nord de Guebwiller, d’une altitude variant entre 300 et 390 m, le vignoble court sur le flanc Est de la colline d’Unterlinger sur une pente assez forte et homogène de 28.50 ha. Comme son nom l'indique, le Kessler dessine, en son centre, un vallon globalement exposé au Sud-Est, qui l'abrite des vents du Nord et des courants d'air froid amenés par la vallée de Guebwiller.

Le sol repose essentiellement sur un substrat de grès vosgien du Bundsandstein, donnant naissance à des sols sablo-argileux rougeâtres. A sa base, un affleurement linéaire de calcaire du Muschelkalk recouvert de colluvions gréseux se traduit par des sols plus argileux, plus compacts et plus rubéfiés, sans modifier sensiblement l'homogénéité du lieu-dit.

La nature du sol favorise la plantation de Riesling qui développe une acidité et une minéralité très fines.

Pfingstberg

Le Pfingstberg est un joli coteau de 300 m d’altitude qui domine la commune d’Orschwihr. Ce Grand Cru s’étend sur 28.15 ha et est orienté Sud-Est. Il repose dans sa partie supérieure sur un substrat de grès calcaire et de grès micacé (Muschelkalk à la base, Bundsandstein au sommet).

Une texture davantage argilo-gréseuse apparaît dans sa partie inférieure. Cette particularité géologique a donné lieu à une dénomination distincte : Pfingstberg et Lippelsberg. La forte pente du terroir a nécessité parfois la construction de terrasses consolidées par des murs en pierre de grès.

Ce Grand Cru du Château d'Orschwihr repose sur le grès calcaire du Bundsandstein. Il est capable de nous régaler avec de fantastiques cuvées de Riesling Vendanges Tardives et de sublimes Tokay Pinot Gris en Sélections de Grains Nobles. La longue garde transcende avec assurance ses plus grandes réussites.

Kitterlé

A la sortie de la vallée de la Lauch et au Nord de Guebwiller, le Kitterlé dessine un éperon sur le massif de l'Unterlinger, offrant ainsi différentes expositions, Sud, Sud-Est et Sud-Ouest, sur un sol à forte pente.

Extrêmement bien abrité des vents de secteur nord, il a un remarquable ensoleillement et occupe un site unique en Alsace ; d’une superficie de 25,79 ha et d’une altitude allant de 270 à 360 m.

Son substrat est formé de grès vosgien grossier et de conglomérat de quartzite du Brandsandstein moyen. Vers le sommet, des niveaux de grès fins micacés et des lentilles d'argile s'y trouvent parfois interstratifiés. A l'extrémité Ouest, le terroir gréso-volcanique appartient aux grauwackes du carbonifère. Substrat gréseux géologiquement proches des terroirs granitiques, avec le même caractère acide et sablonneux, les terroirs gréseux ont une expression assez différente : une colonne acide un peu plus longue, donc une perception de l'acidité très différente.

Les sols gréseux souffrent moins de la sécheresse dans les années chaudes et ils réchauffent rapidement au moindre rayon de soleil. Situé juste sous l'éperon rocheux, le Kitterlé du Château se trouve sur un terroir gréseux à maturité très précoce.

Un peu moins aromatiques, les vins issus de ces terroirs demandent plus de temps pour s'épanouir. Six à huit ans de bouteilles leur font beaucoup de bien et permettent de dégager des arômes épicés très complexes (cannelle, noix de muscade, poivre blanc).

Rangen

Le Rangen est le plus méridional des vignobles d'Alsace et l’un des plus hauts avec une altitude comprise entre 330 et 467 m. Il appartient aux communes de Thann et de Vieux-Thann. Cette montagne du Rangen orientée plein sud est constituée de flancs à pentes très accentuées, d’où son nom (Rangen signifiant très pentu en allemand) et surplombe la rivière de la Thur. Ce cru mythique est l'unique terroir à roche volcanique d'Alsace. Thann est également la seule commune en Alsace qui peut se flatter d'avoir la totalité de son vignoble classé Grand Cru, soit 22 ha. Sur ce Grand Cru, nos parcelles sont plantées de Riesling et de Pinot Gris.

Son sol est formé de roches siliceuses et de laves basiques qui composent un sol riche en éléments fertilisants. Les roches fissurées caractérisent le terroir de type pierreux et de couleur sombre, ce qui favorise l'accumulation thermique.

La proximité du Rangen avec une rivière, la Thur, et la pente vertigineuse du Grand Cru contribuent à la création d'un microclimat favorable à la pourriture noble, surtout dans la partie basse du vignoble, près de la rivière.

Ses vins ont une puissance aromatique unique ! Ce sont de véritables vins de garde. Le Riesling possède une grande finesse de fruit et de l'élégance ; le Pinot Gris est puissant et racé.

Zinnkoepflé

Majestueux coteaux aux pentes rudes et escarpées, orientés au Sud et Sud-Est, ce grand cru qui domine la pittoresque et chaleureuse Vallée noble, nommée Vallis Praenobilis (la vallée hautement noble) dans les textes anciens. Il se situe entre 300 et 420 m au-dessus des villages de Soultzmatt et Westhalten avec une superficie de 68,40 ha.

Ce vignoble "élevé" au microclimat original chaud et aride, bénéficie d'une situation privilégiée à l'abri des vents et des précipitations et constitue par son altitude, quasiment le sommet calcaire à la flore et à la faune méditerranéenne et caspienne.

Le nom de "Zinnkoepflé" provient de "Sonne Koepflé" ou "Sonne Arle", nom local donné à de petits fossiles circulaires marins.

Il s'agit d'un terroir calcaro-gréseux du Trias. Sur ce terroir à dominante de Muschelkalk, le calcaire coquillier du Zinnkoepflé, allié à une pluviométrie des plus réduites (270 mm durant la période végétative) due à la protection particulière du Petit et du Grand Ballon, engendre des vins hauts en bouquet, épicés, pleins de feu, spécialement pour le Gewurztraminer.

Paradoxalement le Riesling naît tout en finesse et en harmonie discrète. Agréables dans leur jeunesse, les grands crus du Zinnkoepflé surprennent par leur aptitude extraordinaire à la maturation et sont donc naturellement désignés à de très grands vins de garde et de gastronomie.